Crêpes au fromage ricotta et aux bleuets ou aux mûres sauvages

Le fromage ricotta rend ces crêpes légères et crémeuses. Si vous voulez des crêpes plus légères encore, vous pouvez utiliser de la farine d’épeautre tamisée ou de la farine d’épeautre blanche.

Donne : environ 18 crêpes

  • 3 gros œufs, blancs et jaunes séparés
  • 3/4 tasse de fromage ricotta égoutté
  • 2 1/4 tasses de lait de beurre*
  • 3 c. à table de  sucre brun foncé
  • 1 c. à table de vanille
  • 3/4 c. à thé de sel marin
  • 1 ¾ tasses de farine d’épeautre
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 3/4 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 ½ tasses de bleuets ou de mûres sauvages, soit congelés ou frais
  • huile de noix de coco
  • beurre mou, sirop d’érable ou épices de la joie*

Dans un grand bol, battre ensemble les jaunes d’œufs et le ricotta.  Ajouter le lait de beurre, le sucre, la vanille et le sel marin en mélangeant très bien ensemble.

Dans un petit bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude avec une spatule.  Incorporer doucement au mélange de jaunes d’œufs jusqu’à ce que légèrement mélangé.

Fouettez en neige les blancs d’œufs dans un bol propre jusqu’à obtention de pics solides.  Incorporer doucement dans le mélange à crêpes jusqu’à ce que légèrement combiné.  Incorporer les petits fruits.

Couvrir le fond d’une poêle en fonte d’un peu d’huile de noix de coco et régler à feu moyen.  La poêle est prête lorsque quelques gouttelettes d’eau jeter sur la surface de la poêle dansent brièvement avant de disparaitre. Déposer ¼ de tasse du mélange à crêpe dans la poêle par crêpe.  Faire cuire jusqu’à ce que le dessous de la crêpe soit légèrement bruni, les rebords semblent fermes, et que des petites bulles apparaissent à la surface, environ 3 minutes.  Tourner de bord et cuire l’autre côté jusqu’à ce que ce 2ième côté soit également bien doré, environ  2 minutes.

Refaire pour chacune des crêpes.  Servir avec du beurre et/ou du sirop d’érable et/ou des épices de la joie.**

*Pour faire votre propre lait de beurre, vous pouvez commander la culture de lait de beurre de: New England Cheesemaking supply : (413) 628-3808  www.cheesemaking.com.

Le lait de beurre entier est le plus facile à réussir de tous les laits fermentés.  Placer 4 tasses de lait entier et ¼ de tasse de culture de lait de beurre dans un récipient en vitre, bien mélanger avec une cuillère en bois et couvrir. Garder à la température de la pièce (mais pas plus chaud que 80°F.) jusqu’à ce que le lait épaississe et prenne légèrement.  Bien refroidir. Réserver ¼ à ½ tasse dans un pot à part dans le frigo pour la prochaine recette de lait de beurre.

**Les épices de la joie, selon Sainte Hildegarde, sont la cannelle, la muscade et le clou de girofle.

Merci à Colette de nous avoir partagé cette recette si délicieuse!

Gruau du matin

Pour 2 personnes :

  • ½ tasse d’épeautre égrugé (ou à mouture fine)
  • 2 tasses d’eau

Mélanger ensemble et faire cuire à feu doux, brassant assez souvent.  Lorsque le mélange commence à épaissir, ajouter quelques dattes et une poire coupée en petits dés, et brasser lentement.  Ajouter aussi des graines de tournesol ou de citrouille.  Cuire environ 4 ou 5 minutes.

Servir avec des épices de la joie, des graines de chanvre, de la noix de coco râpée, du yogourt, des amandes, des petits fruits, de la compote de pommes, etc.etc..

Merci à une fidèle lectrice d’avoir partagé sa recette de petit déjeuner!

Blanc mangé à l’épeautre

  • 1/4 de tasse d’huile de tournesol
  • 1/4 de tasse de farine d’épeautre

Mélangez l’huile et la farine dans une casserole.

Ajoutez à ce mélange, 2 1/2 tasses de lait.

Chauffez à feu moyen et brassez jusqu’à épaississement, environ 7 à 8 minutes.

Au goût, ajouter des épices de la joie et 1/4 tasse de sirop d’érable.

C’est facile et délicieux!

Merci à Manon pour sa nouvelle recette!

Lait d’amandes

Ingrédients pour 1 litre :

  • 100 g d’amandes effilées
  • 1 litre d’eau pure

Préparation:

  • Faire tremper 12 heures ou toute une nuit les amandes dans de l’eau.
  • Égoutter les amandes et faire chauffer 1 litre d’eau (entre 40 et 60°C)
  • Broyer les amandes et l’eau chauffée, puis laisser reposer 1/2 heure.
  • Passer à l’étamine en pressant bien.

Ce lait se conserve environ 2 jours.

Certaines personnes utilisent directement de la poudre d’amandes et sautent la première étape de préparation. C’est plus rapide, mais on perd ainsi une partie de la valeur nutritive (car le fait de laisser tremper ajoute la force de germination).

On peut faire ce lait en utilisant aussi d’autres noix, telles les noix d’acajou ou les noisettes.

Pain à l’épeautre avec levain au seigle

Recette pour 2 pains :

  • 800 g de farine d’épeautre
  • 375 g d’eau
  • 340 g de levain
  • 1 g de levure chimique
  • 15 g de sel de mer

Pétrir le tout.

Laisser reposer au chaud, recouvert d’un linge humide jusqu’à ce que le volume ait augmenté d’au moins 30 %. (Environ 60 à 75 minutes.)

Pétrir à nouveau pendant quelques minutes. Diviser la pâte en deux et mettre dans les moules huilés. Recouvrir d’un linge humide, laisser gonfler la pâte à nouveau pour que son volume augmente d’environ 30 %, toujours dans un endroit chaud sans courant d’air, pendant 1 h à 1 h 30.

Préchauffer le four à 500oF  et vaporiser le four d’eau ou mettre un petit plat d’eau dans le four.

Cuire le pain pendant 5 minutes à 500oF. Diminuer ensuite la chaleur du four à 350o F pendant 25 à 30 minutes. Après 20 à 25 minutes environ, vérifier la cuisson.

Merci à Michel G. de nous partager cette bonne recette.

Levain au seigle (plus effervescent)

Le levain au seigle semble plus effervescent que les autres levains. Pour le préparer, utiliser :

500 g de farine de seigle

350 g d’eau (que vous pesez sur la balance)

Mélanger la farine et l’eau et laisser reposer pendant trois jours dans un endroit chaud pour que la fermentation se fasse. Recouvrir d’une pellicule de plastique.

Pour nourrir le levain, rajouter 200 g de farine de seigle et 140 g d’eau. Laisser fermenter encore une nuit et le lendemain, vous pouvez vous en servir pour faire le pain.

Vous pouvez conserver le restant du levain pendant deux semaines maximum au réfrigérateur, recouvert d’une pellicule de plastique. La veille de la préparation de votre nouveau pain, nourrir à nouveau le levain avec 200 g de farine de seigle et 140 g d’eau. Brasser le tout et laisser reposer au chaud toute la nuit avant de faire de nouveaux pains.

Merci à Michel G. ainsi qu’à Julie T. pour cette recette.

Pain de jeûne

  • 1 ½ tasse de flocons d’avoine
  • 2 tasses de farine d’épeautre
  • 1/2 tasse de son d’épeautre (facultatif)
  • 2 c. thé bicarbonate de soude
  • 1 c. thé sel marin
  • 1 c. thé d’épices de la joie
  • ½ tasse de noix ou d’amandes effilées
  • ½ tasse de raisins secs
  • 2 ¾ tasses de yogourt nature
  • 4 c. table de mélasse ou miel

Préparation

  1. Dans un grand bol, mélanger les farines, le son d’épeautre (facultatif), le sel, le bicarbonate de soude et les épices de la joie*
  2. Ajouter les noix, raisins ou amandes effilées
  3. Dans un autre bol, mélanger la mélasse ou le miel au yogourt, et l’ajouter au mélange sec.  (Pour les petits becs sucrés, choisir du yogourt sucré ou ajouter un peu plus de mélasse ou de miel)
  4. Verser dans deux petits moules à pain graissés (5×8) et placer au four déjà chauffé à 350 F, de 30 à 35 minutes

* Epices de la joie : cannelle, muscade et clou de girofle

Pain très consistant et très nourrissant, semblable à un pain aux bananes.

Merci à Nicole B. de nous donner le goût de jeûner avec ce pain.

Galettes à l’avoine et aux raisins

  • 3/4 de tasse de beurre ramolli
  • 1/2 tasse de sucre de canne
  • 1 œuf
  • 2 c. à table d’eau
  • 1 c. à thé de vanille (au goût, jusqu’à 2 c. à table)
  • 3/4 de tasse de farine d’épeautre
  • 3/4 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé des épices de la joie (ou de cannelle)
  • 3 tasses de flocons d’épeautre
  • 1 1/2 tasse de raisins secs (ou pépites de chocolat ou de caroube)

Étapes :

1. Battre en crème le beurre, le sucre de canne, l’œuf, l’eau et la vanille à vitesse moyenne du batteur (ou à la main).

2. Mélanger la farine, le bicarbonate de soude et les épices de la joie (ou cannelle) et incorporer dans la préparation ci-dessus, à faible vitesse jusqu’à ce que le tout soit bien mélanger.

3. Ajouter les flocons d’épeautre et les raisins (ou les pépites de chocolat ou caroube).

4. Déposer la pâte par cuillérées combles sur des plaques à biscuits et les aplatir pour avoir des biscuits croquants.

5. Cuire à 350°F (180°C) de 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les bords soient dorés.

6. Laisser refroidir sur une grille.

7. Déguster.

Merci à Martine.

Biscuits aux bananes et chocolat

  • 140 g de farine d’épeautre
  • 70 g de farine de blé entier intégrale (ou kamut)
  • 1 c. à thé de sel de mer gris
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude bio
  • 100 g de flocons d’épeautre
  • 220 g de chocolat noir (ou mi-sucré) en pépites ou morceaux *
  • 135 g de beurre mou (température pièce)
  • 80 g de sucre de canne
  • 1 œuf
  • 1 ou 2 bananes bien mûres

Étapes :
1. Dans un bol, mélanger les farines, le sel, le bicarbonate et les flocons.

2. Écraser la ou les bananes en purée à l’aide d’une fourchette et préparer le chocolat.
* Le chocolat peut être substitué par du caroube.

3. Dans un autre bol, mélanger le beurre mou et le sucre à l’aide d’un mélangeur à œufs (mixette) à vitesse moyenne pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter l’œuf, la purée de banane et mélanger. Incorporer ensuite le mélange farine-flocons et le chocolat concassé. Couvrir le bol et réserver au réfrigérateur 15 minutes.

4. Préchauffer le four à 375°F (190°C).

5. À l’aide d’une cuillère à soupe, prélever un peu de pâte et former grossièrement des boules de 5 cm x 3 cm et les déposer sur une plaque à biscuits ou du papier parchemin sans les aplatir, en les espaçant de 5 cm environ. Les biscuits vont s’étaler un peu durant la cuisson.

6. Faire cuire 14 minutes environ jusqu’à ce que les biscuits soient dorés.

7. Sortir les biscuits et les déposer sur une grille à pâtisserie et les laisser complètement refroidir.

8. Déguster avec des êtres chers.

Merci à Martine pour ces bons biscuits.

Croustillant aux pommes

Mettre le four à 325 degrés et beurrer un plat en pyrex soit de 8×8 ou de 9x 9.

Ingrédients :

  • 5 à 6 pommes tranchées
  • 1/3 de tasse de sucre brut
  • 2 c. à soupe de farine d’épeautre
  • 1/2 c. à thé de cannelle
  • 1 c. à soupe de beurre
  • 2 c. à soupe de jus de citron.

Disposer les pommes dans un plat à pouding bien graissé. Mélanger le sucre, la farine, la cannelle et le beurre. Saupoudrer ce mélange sur les pommes. Verser le jus de citron par-dessus.

Garniture :

  • 3/4 de tasse de sucre brut (ou moins selon le goût)
  • 3/4 de tasse de farine d’épeautre
  • Ajouter à la farine, une bonne poignée de gruau d’épeautre
  • 1/3 de tasse de beurre
  • une pincée de sel
  • 3/4 tasse de noix hachés (facultatif)

Mélanger le sucre brut, la farine, le gruau, le beurre, le sel et les noix.  Étendre sur les pommes et faire cuire dans au four, à 325 degrés pendant 1 heure.

Merci à Monique.